Réveiller sa formation

Tous les secteurs d’activité sont appelés à se transformer face à la crise écologique.  Mais aujourd'hui encore, nombreux sont les étudiants qui sortent de leur formation sans jamais avoir été informés sur les enjeux écologiques ni formés pour y répondre. Comment agir à la hauteur des défis qui nous attendent si on ne comprend pas ce dont on parle ? Comment mener une transition écologique ambitieuse si nos formations ne nous fournissent pas les bons outils ? Plus que la sensibilisation, la formation est un puissant levier de transition écologique et l'enseignement supérieur doit se saisir au plus vite de ces enjeux.  

Depuis 2 ans, Le collectif Pour un réveil écologique travaille à l’intégration systématique  de ces enjeux dans l’enseignement supérieur par la mobilisation des pouvoirs publics, des établissements, des étudiants et la mise au point de nouveaux contenus pédagogiques (nos interventions  dans la frise ci-dessous).

  • Pour garantir ces transformations indispensables, les étudiants peuvent se mobiliser, bousculer, interpeller, rappeler à l’ordre et à la raison, encourager les dynamiques de changement peut-être déjà en cours dans leurs établissements. Pour un réveil écologique a ainsi créé la plateforme Enseignement et Transition pour donner aux étudiants les bons outils pour passer à l'action :
  • Pour mobiliser les établissements et avoir une vision claire sur ce qui est fait (ou non) aujourd'hui, le collectif a lancé le Grand Baromètre de l'Écologie : une  grande enquête sur les engagements des établissements français.

Nos interventions

    France Culture
    Grand débat
    Club
    de l'Olivier
    The Shift
    Project
    Table ronde
    Cité U
    Comité 21
    Sparknews
    Ministère de l'Enseignement supérieur
    CESE
    IHECS
    HEP
    Education
    Kedge BS Marseille
    ESSEC
    Sup'Internet
    France TV
    SKEMA
    EDHEC Nice
    Assas
    ENTPE
    UniLaSalle Rennes
    EM Lyon
    INSA Lyon
    Centrale Lille
    E-artsup
    ENPC
    Assemblée Nationale
    Fête de l'Humanité
    Trans-Mutation
    Ministère de la Transition Ecologique
>

Plateforme enseignement et transition écologique

La plateforme Enseignement et Transition Écologique s'adresse à tous les étudiants, quel que soit leur parcours. Son but est de mobiliser et guider les étudiants qui souhaitent réveiller leur établissement et  intégrer les enjeux de transition écologique aux formations proposées. Elle présente 5 grandes étapes pour transformer sa formation, avec, pour chacune, des retours d'expérience, de nombreux conseils et des guides :

  • Mobiliser : créer une équipe et un cadre de travail
  • Communiquer : interagir avec l’ensemble des acteurs de l’établissement
  • Comprendre : dresser un état des lieux de la formation sur le campus
  • Implémenter : proposer de nouveaux enseignements
  • Pérenniser : assurer la mise en place et le suivi 

Le Grand Baromètre

Nous faisons le constat qu’il est difficile d’avoir une vision claire des engagements des établissements envers la transition écologique. Il est pourtant essentiel d'en faire le bilan si l’on veut lancer et soutenir des projets de transformation à la hauteur des enjeux : c'est l'objectif du Grand Baromètre. 

Le Grand Baromètre est une enquête que nous menons auprès des établissements d’enseignement supérieur français. Le principe est d’accompagner les établissements dans leurs démarches d’auto-évaluation en leur partageant un questionnaire sur 6  thématiques clés :

Stratégie & gouvernance

Formation & écologie

Débouchés après la formation

Activités de recherche

Vie associative

Campus durable

Les établissements ont été nombreux à nous répondre, ce qui confirme que nous, étudiant.e.s et jeunes diplômé.e.s, sommes pertinents et légitimes pour accompagner ces changements de l’enseignement supérieur. 

À partir de ces réponses, nous avons produit une synthèse de la situation dans l’enseignement supérieur, et une grille de lecture pour les étudiants qui aimeraient faire bouger les lignes dans leurs établissements. Découvrez toutes ces réponses et contenus sur notre page dédiée :

Au niveau national

Une réflexion sur le contenu des formations

Le Manifeste étudiant pour un réveil écologique et le rapport du Shift Project "Mobiliser l’enseignement supérieur pour le climat" ont permis de lancer les réflexions sur le contenu des formations en France. Depuis, on compte de nombreuses initiatives : 

  • La proposition de loi relative à la généralisation de l’enseignement des enjeux liés à la préservation de l’environnement (Batho - Orphelin - Villani) ;

Des déclinaisons spécifiques de ces réflexions sont en cours, pour adapter les transformations de l’enseignement aux secteurs en question. Notamment, The Shift Project propose des expérimentations dans les écoles d’ingénieurs, les formations en finance, celles de la fonction publique...

Des initiatives en cours

Cette dynamique confirme que nous, étudiant.e.s et jeunes diplômé.e.s, mais aussi associations et acteurs de l'enseignement supérieur, avons la capacité de faire bouger les lignes au niveau national. Et ce n’est pas fini ! Le collectif Pour un réveil écologique participe à plusieurs projets porteurs de changement :

Le groupe de travail mis en place par le Ministère de l’Enseignement supérieur (MESRI), qui a pour mission d’évaluer “la pertinence et la définition d’un socle commun de connaissance des enjeux de la transition écologique ainsi que sur son applicabilité aux cursus et programmes de l’enseignement supérieur”. Une première phase de travail a abouti en juillet 2020 à un ensemble de recommandations, listées dans le rapport Jouzel, et la seconde phase du groupe de travail est en cours et devrait aboutir à un rapport plus complet, décliné et opérationnel fin septembre 2021.


Le projet FORTES mené par le Campus de la Transition, qui a mené à la publication du Manuel de la Grande Transition, qui donne à tous des clés d’analyse : comprendre pour agir, former pour transformer ;


La Rentrée Climat, portée par l'association La Fresque du Climat, dont l'objectif est de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux climatiques, afin que chacun·e puisse mieux décrypter l'information et agir efficacement sur les plans individuel et collectif.


Depuis janvier 2021, la COP2 étudiante rassemble des dizaines d’établissements ayant mis en place des groupes de réflexion internes pour accélérer la transition écologique de l’enseignement supérieur. En est issu l’Accord de Grenoble, qui engage les signataires à un certain nombre d’objectifs, et qui est accompagné d’un Livre Blanc proposant une synthèse évolutive des mesures proposées par les groupes de réflexion.

Pour aller plus loin : réveiller les employeurs