Former à une finance écologique
Comment répondre à l'intérêt des étudiants pour la transition environnementale ?

Toutes nos actualités

Face à la montée en puissance de la finance durable, les institutions financières demandent aujourd’hui à leurs nouvelles recrues d’être doublement formées aux questions financières et aux enjeux de durabilité.

En parallèle, les étudiants et jeunes diplômés sont plus sensibilisés aux problématiques environnementales qu’auparavant. Ils souhaitent aujourd’hui que leur formation et leurs futurs employeurs intègrent ces enjeux, comme en témoigne le Manifeste Pour un Réveil Écologique en 2018 qui a recueilli les signatures de plus de 35 000 étudiants.

Mais aujourd’hui, la transition écologique est-elle assez prise en compte dans les formations proposant des cours de finance ? Quel rôle joue-t-elle dans la recherche d’emploi ou de stage de ces jeunes ? Comment les écoles réagissent-elles à ces demandes ?

Pour répondre à ces questions et mieux comprendre les attentes des étudiants ou des jeunes diplômés, le WWF France et Pour Un Réveil Écologique ont fait réaliser une grande enquête quantitative auprès d’un large échantillon national de plus de 500 étudiants et des entretiens auprès d’écoles de commerce proposant des formations en finance .

LES ATTENTES DES ÉTUDIANTS : PLUS DE TRANSITION DANS LES FORMATIONS !

L’enquête réalisée auprès de plus de 500 étudiants a montré que si les étudiants sont aujourd’hui très majoritairement sensibilisés à la transition écologique, ils se considèrent insuffisamment formés. L’étude montre un décalage entre la sensibilité des étudiants à la transition écologique (évaluée à 7/10 en moyenne) et leurs connaissances perçues sur le sujet (évaluée à 5,9/10) :

  • 47% des étudiants qui ont des cours de finance considèrent que la transition écologique n’est pas assez, voire pas du tout, enseignée. En effet, pour eux, les enjeux liés à la transition écologique ne sont pas assez pris en compte dans ces cours.
  • 75% des étudiants interrogés demandent à ce que les enjeux liés à la transition soit mieux enseignés dans les formations en finance.
  • 77% des étudiants interrogés considèrent que les institutions financières doivent jouer un rôle majeur dans la transition écologique de l’ensemble de l’économie
  • 60% des étudiants se renseignent systématiquement sur les politiques environnementales des institutions financières lors d’une recherche de stage, alternance ou emploi.
  • 60% des étudiants estiment que les critères environnementaux vont influencer leur recherche de stage et d'emploi à l’avenir.

FORMATIONS EN FINANCE : ÉVALUER LE CHEMIN PARCOURU ET IDENTIFIER LES BONNES PRATIQUES

La deuxième partie du rapport entend dresser un état des lieux de l’intégration des enjeux de transition écologique dans les formations, d’identifier les bonnes pratiques et d’évaluer les prochaines étapes. De manière générale, les écoles interrogées ont confirmé l’intérêt croissant de leurs étudiants pour les sujets de durabilité en général, et de finance durable en particulier. Afin de répondre à cette demande, elles tentent d’évoluer :

75% des formations interrogées vont effectuer une refonte de leur offre de cours, afin d’intégrer complètement les enjeux de durabilité à leur formation d’ici 2023-2024.

L’étude montre que les formations proposent encore peu de cours sur ces sujets de transition écologique : on trouve des cours de finance durable en tronc commun dans quelques formations de master, mais ce n’est pas encore une pratique systématique. Et si la plupart des écoles proposent également des spécialisations en finance durable, ces masters sont relativement nouveaux et concernent encore une minorité d’étudiants.

Les écoles témoignent aussi d’une demande croissante des recruteurs d’avoir des jeunes diplômés formés à ces questions. Les compétences et connaissances sont de plus en plus plébiscitées, en particulier dans le conseil.

Si les formations montrent une volonté d'évoluer vers ces pratiques, des freins persistent cependant :

  • Les systèmes d’accréditation ou les classements des écoles ne comportent pas de critères portant sur l’inclusion de la durabilité dans les cursus, ce qui pourrait pourtant orienter les étudiants vers les meilleures formations.
  • L’intégration des enjeux de transition dans les formations n’étant pas rendue obligatoire, beaucoup de formations comptent encore uniquement sur la bonne volonté des professeurs pour inclure ces thématiques dans leurs cours.

LES RECOMMANDATIONS DU WWF FRANCE ET DE POUR UN RÉVEIL ÉCOLOGIQUE

Afin de répondre à l’attente formulée par les institutions financières et par les étudiants en finance, le WWF France et Pour un Réveil Écologique appellent en priorité :

  • Les formations à proposer systématiquement des enseignements en finance durable à l'ensemble des étudiants.
  • Le ministère de l’Enseignement supérieur à se saisir et à porter les recommandations de notre rapport pour exiger des formations en finance qu’elles intègrent mieux les questions de transition à leur programme.
  • Les étudiants à jouer un rôle moteur en interpellant les responsables de leur formation sur ces enjeux.
  • Les institutions financières à s’engager concrètement en faveur de la transition et à exprimer leurs attentes en matière de compétence des nouvelles recrues.

Pour télécharger le rapport complet: rapport_wwf_finance_x_PRE_formation

10 points clés
du dernier rapport
du GIEC
Découvrir