bandeau.svg

📰 Communiqué

Plus de 2 000 étudiants et jeunes diplômés

appellent leurs futurs employeurs

à un réveil écologique

Toutes nos actualités

Paris, le 11 novembre 2019.

Suite à la publication par le collectif Pour un réveil écologique d’outils anti-greenwashing pour évaluer l’engagement écologique des organisations, plus de 2 000 étudiants et jeunes diplômés lancent publiquement un appel inédit à leurs futurs employeurs basé sur des revendications écologiques concrètes.

Ces 2000 étudiants, jeunes diplômés et professionnels dont le nombre croît chaque jour ont directement interpellés les employeurs en publiant sur leur réseau professionnel LinkedIn leur “Appel pour un réveil écologique". Dans cet appel, ils déclarent “refuser de contribuer par [leur] travail à l'accélération des crises environnementales et sociales [et souhaitent] mener une activité professionnelle cohérente avec l'urgence écologique, en mettant [leur] temps et [leur] énergie au service de projets qui construisent une société soutenable et socialement juste.

Les employeurs n’ont pas tardés à réagir : signe de leur préoccupation face à ce mouvement, plus d’une dizaine de directions de grandes entreprises ont demandé une rencontre avec le collectif Pour un réveil écologique depuis la publication de ces appels. Ces appels publics marquent la volonté ferme d’une part croissante des jeunes de mettre en cohérence leur perspectives professionnelles et leur engagement face à l’urgence écologique, quels que soient leur métier.

Les 6 demandes des étudiants et des jeunes diplômés vis à vis des employeurs sont :

  • un changement en profondeur des stratégies de ceux qui ne prennent pas - ou pas suffisamment - en compte l’urgence écologique ;
  • la mesure et la réduction d’ampleur de leurs émissions de gaz à effet de serre, de leur impact sur la biodiversité et de leur usage de ressources non renouvelables ;
  • la formation des employés aux enjeux climat, énergie et biodiversité ;
  • la mise en place de mécanismes qui alignent la stratégie financière de l'organisation avec la protection de l'environnement ;
  • l’association de l’écosystème de l’organisation (pouvoirs publics, prestataires, ONG, etc.) à ces engagements ;
  • repenser l'utilité et les messages de l’organisation dans notre contexte actuel d'urgence environnementale et sociale.

L’appel est personnalisable par chacun sur appel.pour-un-reveil-ecologique.org. La publication de ces appels, visibles sur LinkedIn, font suite à la mise en ligne par le collectif Pour un réveil écologique (à l’origine du Manifeste du même nom) du site pour-un-reveil-ecologique.org. Cette plateforme comporte une série d’outils d’analyse de la stratégie écologique de son futur employeur.

Contact médias : Antoine Trouche - 06 72 19 72 94 - contact@pour-un-reveil-ecologique.fr


A PROPOS DU COLLECTIF POUR UN RÉVEIL ÉCOLOGIQUE

Le collectif Pour un réveil écologique est à l’origine du Manifeste éponyme, lancé en septembre 2018 par des étudiants de grandes écoles (Ecole Polytechnique, HEC Paris, AgroParisTech, ENS Ulm et CentraleSupélec) et signé par près de 30 000 étudiants de plus de 400 établissements de l’enseignement supérieur.

Il a depuis mis à disposition des étudiants et des jeunes diplômé des outils pour :

  • travailler pour des employeurs dont la stratégie environnementale est à la hauteur de l’urgence écologique
  • transformer l’enseignement supérieur en mettant la transition écologique au cœur des formations.

Ils sont disponibles sur pour-un-reveil-ecologique.org

Mon appel
pour un réveil
écologique
Lancer mon appel