bandeau.svg

📰 Communiqué

Formation et premier emploi : les jeunes

s'engagent pour un réveil écologique

Toutes nos actualités

Suite au succès du Manifeste étudiant et face aux dégâts croissants de la crise environnementale, le collectif Pour un réveil écologique lance une vaste campagne à destination des étudiants et des jeunes diplômés qui veulent intégrer des entreprises dont la stratégie est à la hauteur de l’urgence écologique.

Paris, le 5 novembre 2019.

Le Manifeste étudiant pour un réveil écologique, lancé en septembre 2018 et signé par 30 000 étudiants de grandes écoles et d’universités en France et en Europe a connu un succès fulgurant. En signant le Manifeste, ces étudiants annonçaient leur refus de s’engager au service d’employeurs dont la stratégie et les activités sont écologiquement anachroniques.

Un an plus tard, le collectif Pour un réveil écologique lance une plateforme à destination des étudiants et des jeunes diplômés : pour-un-reveil-ecologique.org. L’objectif : offrir des outils pour analyser le sérieux de l’engagement dans la transition écologique de son futur employeur.

La plateforme propose notamment :

  • Une série de questions pour identifier si son futur employeur a une stratégie et des activités cohérentes avec ses préoccupations écologiques affichées ;
  • Les réponses inédites d’une cinquantaine de grandes entreprises qui ont accepté de répondre à ces questions, accompagnées d’un guide anti-greenwashing ;
  • Des questions à poser en entretien d’embauche, des pistes pour transformer son entreprise de l’intérieur, et bien d’autres choses encore.

“Une entreprise qui a du mal à recruter, ou qui ne recrute que des jeunes démotivés, est une entreprise vouée à l’échec”, affirme Chloé Vincent, étudiante à Paris Dauphine et membre du collectif. “Donner à nos camarades les moyens de se mettre au service d’employeurs qui prennent à bras-le-corps la question de la transition écologique, c’est aussi faire pression sur les très nombreuses entreprises qui ne s’y investissent pas sérieusement, et qui vont connaître des problèmes de recrutement croissants”.

En parallèle, le collectif propose des kits de méthodes à mettre en oeuvre dans son établissement pour intégrer les enjeux écologiques dans sa formation, ainsi que des outils pour mettre en relation les étudiants qui s’y impliquent. Face aux défis du dérèglement climatique, les nouvelles générations doivent être formées.

Ce besoin est conforté par la récente proposition de loi de la députée Delphine Batho relative à la généralisation de l'enseignement des enjeux écologiques, qu’a motivé le succès du Manifeste, ainsi que par l’appel de 80 dirigeants d’établissements à la formation des étudiants aux enjeux climatique paru en septembre dernier.

Aujourd’hui, le collectif coordonne des ambassadeurs étudiants dans plus de 400 établissements du supérieur.

En tant que citoyens, nous pouvons nous engager de quantité de façons différentes dans la transition écologique. Deux leviers particulièrement puissants sont accessibles aux jeunes : la transformation de nos écoles et le choix de notre premier emploi” conclut Corentin Bisot, étudiant à l’École polytechnique et membre du collectif.

La plateforme est disponible à pour-un-reveil-ecologique.org

Contact médias : Antoine Trouche - 06 72 19 72 94 - contact@pour-un-reveil-ecologique.fr


A PROPOS DU COLLECTIF POUR UN RÉVEIL ÉCOLOGIQUE

Le collectif Pour un réveil écologique est à l’origine du Manifeste du même nom, lancé en septembre 2018 par des étudiants de grandes écoles (Ecole polytechnique, HEC Paris, AgroParisTech, ENS Ulm et CentraleSupélec) et signé par près de 30 000 étudiants de plus de 400 établissements d’enseignement supérieur.

Le collectif rassemble des étudiants et des jeunes diplômés qui s’engagent à remettre en question leur zone de confort pour que la société change profondément face à l’urgence écologique. En particulier, ils s’engagent à choisir un futur employeur qui mette en place une stratégie environnementale réellement ambitieuse. En tant qu’étudiants, ils travaillent à la transformation de l’enseignement supérieur pour mettre la transition écologique au cœur des formations.

Mon appel
pour un réveil
écologique
Lancer mon appel